Le contrat Pains, ses raisons d’être

Les producteurs vous parlent de leurs façons  :

La fabrication des pains est effectuée dans un four de cuisson à bois au sein de notre propriété. A partir de

  •  farine T80 pour tous, sauf les pains complets en T110 (riches en minéraux et vitamines B). Les fougasses et pains au lait sont en T65. Les farines de blés utilisées sont issues  de nos cultures que  nous faisons moudre au moulin de Pinsac. Les autres farines viennent de fournisseurs garantissant la qualité bio.
  •  pur levain naturel sans utiliser d’exhausteurs de goût ni de levain de levure par intérêt diététique et pour faire apprécier les saveurs et l’aspect de cet aliment.Car il se produit réactions très intéressantes notamment une « pré-digestion » de certains acides, le développement d’arômes au cours de la fermentation d’un minimum de 6 h.

Les pains au lait et fougasses sont fait avec  de la  farine T65 et de la levure de boulanger pour une meilleure aération.

L’engagement amapien implique le soutien aux producteurs. Ainsi les intempéries, les ravageurs, les maladies font partie intégrante de l’agriculture et peuvent nuire à la récolte des céréales. A l’inverse, de bonnes conditions de culture peuvent augmenter la production. Les variations climatiques peuvent influer sur le levain naturel et inhiber la levée des pains tout comme la cuisson au feu de bois qui peut donner des irrégularités de cuisson. En conséquence, devenir partenaire, c’est accepter de partager les risques.

Le tableau de commandes ici

Il nous apparaissait assez frustrant de vous demander un engagement pour six mois  avec les mêmes produits sans pouvoir tester ou varier selon vos envies. Aussi, afin de vous permettre de profiter à loisir de la diversité des produits proposés, nous avons inventé une certaine souplesse de fonctionnement.

Ainsi, vous pouvez choisir non seulement la fréquence de distribution mais aussi changer la composition de votre panier pour chaque distribution. Malgré tout cette souplesse a des limites et des contraintes… entre autre :

_ vous devez avoir fait vos choix au plus tard le mardi midi car la cuisson des quantités utiles nécessite au préalable d’avoir préparé un levain en conséquence, cela demande du temps…

_ en cas d’absence, vous ne pouvez annuler votre commande car l’allumage du four à un coût. La condition de départ pour une distribution est d’avoir une production de 20 kg minimum afin que le four ne soit allumé à perte. Pour assurer cette garantie aux producteurs, il n’est permis à personne d’annuler sa commande. Il n’est pas possible de l’accorder à certains et pas à d’autres (selon quels critères ?), ni de bloquer les modifications de commandes dès qu’elles passent en dessous des 20 kg (si quelqu’un connait la formule pour cela nous sommes intéressés !) sans cette condition, si la commande passait en dessous de 20, la cuisson n’aurait  pas lieu, il faudrait alors
_ informer ceux qui ont commandé qu’ils ne seront pas livrés
_ reprendre la grille de commande et modifier pour chaque adhérent son compte
Outre le temps qu’il faudrait pour remettre les comptes à jour, quid de la viabilité de l’amap si les adhérents ne pouvaient pas compter sur la distribution des produits attendus pour le simple fait que certains ont la chance de partir et ne sont donc pas disponibles pour récupérer leur panier… non ?
Cette clause est une des raisons de certains de ne pas vouloir adhérer… mais faute d’une meilleure solution, ce fonctionnement là incite les adhérents à la solidarité vis à vis de nos producteurs et aussi entre eux par l’entre-aide que chacun peut offrir…

Les intermittents du panier : UNE solution pour gérer vos absences, il s’agit d’une liste mise à disposition des adhérents Pains de personnes susceptibles de prendre leur commande de façon occasionnelle.

web page hit counter